Des outils pour réfléchir

Réfléchir : pas si simple…

Réfléchir, c’est assez instinctif. Nous avons tous une petite voix dans la tête qui se pose des questions du genre « Qu’est-ce que je vais manger ce midi ? » ou « Quel est le sens de ma vie ? ». Et qui cherche à y répondre.

Raptor philosophe : Au cinéma, lequel des deux accoudoirs est le mien ?

L’homme se pose des questions. Le raptor aussi.

Le problème, c’est que le cerveau humain est faillible. Il se fait avoir. On ne peut pas compter sur lui.
J’aime bien l’exemple des illusions d’optique. Nous en avons tous, à mon avis, expérimenté une un jour ou l’autre. J’ai beau avoir utilisé une règle pour mesurer les deux satanés segments, et constaté qu’ils avaient la même taille, je continue à en voir un plus grand que l’autre !

Illusion d'optiqueSatanés segments ! Je sais pourtant qu’ils sont de la même taille !

Malheureusement, ce n’est pas le seul cas où notre cerveau se fait piéger, et souvent de façon quasi-automatique. Certains utilisent même ces biais, consciemment ou non, pour nous influencer. Pourtant, avec quelques outils et un minimum de connaissances, nous pouvons éviter la plupart des pièges.

Des outils pour réfléchir : pourquoi les utiliser ?

Il est des cas où savoir réfléchir, construire un raisonnement correct, et éventuellement prendre une décision, est primordial, car cela va avoir un impact sur notre vie, sur celle de nos proches, voire sur l’ensemble de la société.
Par exemple, quand on doit aller voter. Quand on doit témoigner auprès de la police, ou quand on est juré dans un procès. Quand on gère une entreprise et que l’on doit décider de l’avenir de ses salariés. Quand on doit choisir de se faire opérer ou non. Etc.

De plus, dans la vie de tous les jours, nous recevons quantité d’informations de la part des médias, mais aussi de gens que nous rencontrons. nous vivons des expériences que nous ne comprenons pas toujours. Toutes ces données vont faire qui nous sommes, vont façonner nos opinions, et influencer notre façon de voir la vie. Ne pensez-vous pas qu’il soit important de se construire sur des bases solides et vérifiées ?

Des outils pour réfléchir : quand les utiliser ?

Soyons honnêtes : réfléchir, c’est compliqué.
Pour commencer, cela demande un effort cérébral important. Une énergie que nous n’avons malheureusement pas en quantité illimitée.
Ensuite, cela demande du temps. Quand on fait des études, qu’on a un travail, une vie de famille ou plusieurs épisodes de retard sur sa série favorite, il est difficile de trouver le temps de réfléchir.
Si en plus, on réfléchit sur un sujet qu’on ne maîtrise pas, il faut se documenter, passer des heures à faire des recherches sur le web, lire des livres, questionner des experts, Bref, c’est un travail de longue halène.

Il est donc humainement impossible de réfléchir à tout. Toutes les décisions que l’on prend, toutes les opinions que l’on a, ne peuvent être parfaitement réfléchies.

Je suis allée au super-marché et, au rayon gel-douche, j’ai acheté un lot « 3 pour le prix de 2″ de Sanbon senteur crevette, persuadée d’avoir fait une bonne affaire. Pourtant, si j’avais calculé, j’aurais remarqué que ce lot me revient plus cher que si j’avais pris 3 exemplaires de ma marque habituelle Antifouet, et en plus j’aurais pu choisir trois parfums différents comme sapin, humus ou rêve d’été. Est-ce grave ? Aurais-je dû passer 5 minutes dans le rayon, le temps de trouver la fonction calculatrice de mon téléphone portable, de chercher le prix TTC, de diviser, d’ajouter, de comparer ?

Je n’ai pas la réponse à cette question : chacun a la sienne. Personnellement, si je m’en rend compte, je vais être en colère contre moi-même, surtout que je déteste la senteur crevette. Si j’ai de gros problèmes d’argent, cela peut être embêtant. Mais dans la plupart des cas ?

L’important, ce n’est pas de réfléchir à tout, c’est de savoir quand on en a besoin. Et c’est à chacun d’en décider.

L’important, surtout, c’est de savoir quand on ne l’a pas fait. Être conscient que l’on a une opinion préconçue sur un sujet, que l’on ne sait pas tout, là est le début de la sagesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.